11 janvier 2019

QUAND J’AURAI NONANTE ANS

1Quand je s’rai plus vieuxQue j’perdrai mes ch’veuxDans vraiment longtemps M’en-Verras-tu en-Cor’ des mots douxPour la saint-Valentin ?M’offriras-tu du Chambertin ? Si je rentre finSoûl au p’tit matinM’ouvriras-tu ta porte ? Est-ce que j’aurai droitA tes bons p’tits platsQuand j’aurai nonante trois ? Pont 1Depuis l’temps qu’on s’écrit J’crois qu’on s’apprécieTu t’fais vieille aussi Mon amie si tu m’ réponds ouiJ’t’aim’rai pour la vie Et on ira à la mairie pour se dire « oui » 2J’ pourrai si tu veuxChanger les plombsQuand ils... [Lire la suite]
Posté par Joe Krapov à 23:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 juin 2017

DRÔLE DE ZIG !

Les zygomatiques ! Ah ! Ah ! Ah ! Laissez moi rire ! J’ai tellement souffert autrefois sur «L’eau et les rêves» de Gaston Bachelard et sur «Le rire» d’Henri Bergson que je n’en conseillerais même pas la lecture à mon pire ennemi. A vrai dire, de pire ennemi, je n’en ai pas, ou alors, si j’en ai, c’est sans le savoir et il n’a sans doute pas survécu à la vague de dégagisme qui vient de déferler sur la France cette année. Le général de Gaulle a tort : les Français ne sont pas des veaux car ils viennent de voter comme un seul mouton... [Lire la suite]
11 novembre 2016

Quoi de neuf, docteur ? Trois fois trois petits riens !

Voici dressée ici ma liste des petits riens qui font du bien. Le « Rien de grave ! » du docteur au chanteur : « Vous prendrez un cachet tous les matins !». Le « Rien de compliqué ! » de la cuisinière financière à l’imprésario : « Vous prendrez un pourcentage de la recette tous les soirs ! ». Le « Rien ne va plus, faites vos jeux ! » du croupier et le 33, ce petit numéro de rien du tout sur lequel vous aviez tout misé sort soudain et fait de vous le millionnaire de la soirée ! Alors commence une vie de rêve. Les petits rien y ont... [Lire la suite]
Posté par Joe Krapov à 14:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 mars 2014

Cochons la bonne case ! (Joe Krapov)

Comment ? 23 lignes pour faire le tour de cet animal qui se vautre dans la fange comme Christine, Frigide et Ludovine dans la Manif pour tous ? Mais c’est ridicule ! Pire, c’est un tour de cochon qu’on me joue là ! Impose-t-on la même limite à ce mammifère omnivore de Philippe Meyer ? Et en plus, cette semaine, il faut faire rire les petits mômes ! Mais enfin ! Jamais aucun(e) de vos porcelets de petits-enfants barbouillés de Nutella ne sourira jamais à l’énoncé « Qui vivra verrat » sur lequel je ne saurais faire l’impasse ni à ce... [Lire la suite]
Posté par Joe Krapov à 20:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,