29 avril 2016

Lumières et poussières

Non mais dis donc, Mina D. Almond ! Tu n’as donc pas d’ardoise ou de journal intime ? Qu’est-ce qui te prend d’écrire sur les murs de ta ville ? Hooligan-e à huit ans et demie ? Tu es une précoce, hein ?Ca se voit à ton style. On sent bien que tu as très envie de devenir enseignante plus tard pour mener les mioches à la baguette ! Ton « observez les poussière » rappelle les problèmes d’arithmétique auxquels on nous confrontait jadis :« Dites à quelle heure le train parti de A vers B à 8 heures 30 et qui roule à la vitesse de 130... [Lire la suite]
Posté par Joe Krapov à 15:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 avril 2016

Enlisement sévère

  Derrière la vitre un bateauQui ne verra jamais la mer. Combien donnerait-il au bas motPour quitter son quadrilatère ? La croisée des chemins,La croisée des fenêtres... L’ambiguïté des voies d’eauQui ressemblent à des miroirs,Les canaux en longs dévidoirsOù sombrèrent les amiraux, Et les rimes croiséesEt les crimes rusés… Les péniches, maisons jointesAu long du canal, contrepoidsAux légèretés de LapointeQui nous mettent toujours en joie,Je les ai croisées à Toulouse ;Elles m’ont plu comme, autrefois,Celles qui... [Lire la suite]
Posté par Joe Krapov à 21:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 avril 2016

Bon anniversaire !

Posté par Joe Krapov à 09:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,