29 octobre 2015

Joe K. massacre à franc corps chant le tube de Joe le Spa-Dassin

Elle m’a dit d’aller siffler là-haut sur la colline.Siffler, oui, mais quoi ?Des penalties ?Des grands airs dans les cafés concerts, comme Charlot l’bochu ?Des petits verres qu’on sert dans les cafés et qu’on essuie dans le fond après ?Des bouteilles ? De jolies bouteilles ? De sacrées bouteille ?Siffler la fin de la partie ? Un acteur ? Une pièce ?Je n’étais pas très en train et je ne me voyais pas sifflant sur la colline « Et j’entends siffler le train » avec une voix qui déraillerait forcément.Ou alors c’est souffler qu’elle a dit... [Lire la suite]
Posté par Joe Krapov à 22:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

02 octobre 2015

QUELLE PETULANCE !

- Il va bien falloir qu’en silence ou pas un jour je me lance, dit la scie.- Ne te casse pas le tronc ! répond l’arbre. Il y a déjà le nageur qui fait la planche ».  - Il va bien falloir qu’un jour je me lance, dit Tom à Hawks (Howard).- Dans le commerce de haches à destination des bedeaux ? C’est encore illégal, répond Hiawatha. - Il va bien falloir qu’un jour je me lance, dit le boomerang.- Ca ne sert à rien, tu t’appelles Reviens, répond l’aborigène. - Il va bien falloir qu’un jour je me lance, dit l’accessoire de... [Lire la suite]
Posté par Joe Krapov à 21:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 juin 2015

De la Pérectitude avant toute chose

Je me souviens de « La Guerre des boutons », un film d’Yves Robert d’après le roman de Louis Pergaud. Le personnage de P’tit Gibus y déclarait : « Si j’aurais su, j’aurais pas v’nu ! ». Je me souviens du Duo des fleurs et de l’Air des clochettes de l’acné de Léo Delibes. (Ah non, c’est Lakmé !). Je me souviens qu’en cas d’arrêt intempestif de l’ascenseur, il faut appuyer sur le bouton alarme, celui qui affiche une petite clochette avec un drôle d’air. En cas de non-fonctionnement de ce bouton alarme, que doivent faire les... [Lire la suite]
Posté par Joe Krapov à 23:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
31 octobre 2014

Confondu en remerciements (Joe Krapov)

Je me suis confondu en remerciements :J’ai dit « Merci Tintin » au capitaine Haddock !J’ai dit Deo gratias dans un congrès d’athées !J’ai chanté « Merci patron » de Pierre Perret et « Les jolies colonies de vacances merci papa merci maman tous les ans on voudrait qu’ça r’commence » des Charlots !J’ai dit « Merci Garrett » alors que ce n’était pas Pat mais bien Billy the Kid !J’ai lu « Merci pour ce moment » de Claude Chabrol au lieu de regarder « Merci pour le chocolat » de Valérie T. si je mens. Après toutes ces gaffes je me suis... [Lire la suite]
Posté par Joe Krapov à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 septembre 2014

La douane des souvenirs du Bassin d'Arcachon (Joe Krapov)

  J'ai rapporté dans ma valiseUn peu de la lumière griseQui baignait le port de Parros Où l'on ne roule pas carrosseMais où, bien à l'abri des tuilesOn dit que tout baigne dans l'huile Je vous offre quelques bricolesVenues des ports ostréicoles :Des hippocampes, des pinasses.Près de Notre-Dame des passesDes prix qui sont loin d'être en baisseM'ont laissé tout nu à la caisse. Dans le fond de ma SamsoniteJ'ai déposé pour ma pituiteL'étiquette et quelques bouchonsDe vins du bassin d'ArcachonEt d'une ou deux autres potions... [Lire la suite]
Posté par Joe Krapov à 19:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 juillet 2014

Les lectures de plage du critique littéraire bruxellois / par Joe Krapov

Ce "timbre" se chante sur l'air du chant de marin traditionnel "Encore et hop"        Refrain 1    Encor' et hop et lireEncor' et hop et lireEncor' Et hop et lire lire encore un coup.       1Hardi les gars l'encre a fait des bonsHardi les gars bouquins par millionsHardi les garsVive la plage les gars où nous lirons      2Chez Cook & Book place du temps libreChez Cook & book empli le bideIl a ach'té Pour les lire sur la plag’ des... [Lire la suite]
Posté par Joe Krapov à 22:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 février 2014

Pour Alice de la part de Lewis (Joe Krapov)

Je ne sais pas ce que raconte cette forêt de signes.Je ne sais pas ce que dit l’arbre à son voisin.Je ne sais pas ce qu’il y a derrière la porte.Je ne sais pas pourquoi on abat l’arbre afin de faire du papier.Je ne sais pas si ce qu’on écrit sur le papier mérite qu’on abatte des arbres.Je sais que c’est ton jardin secret et que tu as toutes les réponses à mes questions Puisque tu es la réponse.Je sais que mon manuel d’arboriculture était un incunable qui valait une fortuneMais je te pardonne car ce que tu en as fait est très beau.Tu... [Lire la suite]
Posté par Joe Krapov à 19:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 janvier 2014

UN APPEL POUR MISTER KSAPAROV (Joe Krapov)

- Allô ? T’es où, là ?- Ah tiens ! Ce cher Averell ! Figure-toi, ami Krapov, que je suis à Amsterdam en train de photographier les reflets des péniches dans les canaux. Il fait beau, il y a peu de vent, c’est un régal pour l’œil.- Arrête de déconner, Harry ! T’es où en fait ?     - Comment as-tu fait pour deviner que je n’étais pas à Amsterdam ? Tu as raison, je suis à Séville, je visite le monastère de Santo Tradero Chrysostomo. Le cloître est magnifique avec ses arcades refaites à neuf et ses chapiteaux de rue du... [Lire la suite]
Posté par Joe Krapov à 18:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,